fr en nl de

Que recherchez-vous ?

Ecostal Services Catalogue Realisations Partenaires

News

FRONIUS: Information importante IG Plus

06 déc. 17

La production des onduleurs IG Plus ne se poursuivra pas en 2018

Fedelec: News Photovoltaïque

30 nov. 17

Photovoltaïque Grandes Puissances - Photovoltaïque résidentiel

Qualiwatt : changement

17 nov. 17

Changements prenant effet en 2017 et en 2018

F.A.Q


A

Absorbeur

Récepteur du rayonnement solaire, noirci ou doté d’un revêtement sélectif et d’un système de tubes intégré. Le rayonnement solaire est transformé en chaleur à la surface de l’absorbeur et transmis à un fluide caloporteur (mélange eau-antigel).

AC

Abréviation pour Alternating Current > courant alternatif

Angle d’azimut

L’angle d’azimut indique le décalage en degrés de la surface du capteur solaire thermique ou du panneau photovoltaïque par rapport à l’orientation plein sud exacte.

Angle de bouclier (º)
L'angle mesuré horizontalement à partir duquel la lampe ou sa réflexion dans le réflecteur n'est plus visible. Il s'agit d'une mesure importante de l'éblouissement et donc, du confort de l'éclairage.

Angle d'inclinaison

Angle entre un niveau de réception incliné et l’horizontale. Il existe différents angles d’inclinaison optimaux, à choisir en fonction du degré de latitude du lieu de montage d’une installation solaire.

Indique quelle est la largeur de la lumière émise par une lampe à réflecteur. Cela peut être considéré comme un cône imaginaire dont le sommet coupe l'avant de la lampe, et la largeur du cône s'étend vers l'extérieur au point où l'intensité lumineuse est diminuée de 50 % de la valeur du faisceau central.

 

 

C

Capteur solaire

Composante élémentaire d’une installation de capteurs solaires, dont la fonction est de convertir aussi efficacement que possible le rayonnement solaire en chaleur. Cette dernière est ensuite transmise à un fluide caloporteur, puis transportée et stockée dans un ballon au moyen d’un échangeur de chaleur. Un capteur plan est composé d’un boîtier à bonne isolation thermique, renfermant un absorbeur. Le boîtier est recouvert d’une vitre de verre solaire.

Candela (cd)
L'unité de mesure de l'intensité lumineuse, qui correspond à la quantité de lumière émise dans une direction donnée. Le symbole est cd.

Circuit du capteur (circuit solaire)

Circuit entre le capteur solaire et le ballon de stockage d’une installation solaire thermique, composé du capteur, de tuyauteries, d’un échangeur de chaleur et d’une pompe, ainsi que de dispositifs de sécurité.

Circuit primaire (circuit du capteur, circuit solaire)

Il s’agit du premier circuit de tubes, vu à partir de la source de chaleur (capteur). C’est le circuit où la production d’énergie a lieu.

Circuit secondaire

Il s’agit du deuxième circuit de tubes, vu à partir de la source de chaleur (capteur). C’est le circuit qui transporte l’énergie au consommateur.

Classement
Le terme Classement désigne les variations pouvant survenir au sein d’un lot de production de LED, telles que la chromaticité, le flux lumineux et la tension directe. Il est donc important d’identifier ces différences et d’opérer un classement, afin de s’assurer de l’uniformité de l’installation d’éclairage. Si toutes les LED d’un lot de production étaient sélectionnées et utilisées sur le même luminaire ou dans la même installation, il y aurait des variations de températures de couleur et d’intensités lumineuses. Pour le fabricant d'éclairage / le tri des concepteurs est une partie essentielle d'une spécification LED.
La méthode de modélisation des ellipses de MacAdam, créée en 1943, a permis de mesurer mathématiquement les écarts de perception de couleurs, une avancée qui s'est révélée particulièrement utile pour l'industrie de l'éclairage. La norme ANSI C78.377 est désormais considérée comme la référence en termes de mesure de la chromaticité par l'Institut américain de normalisation. Cette norme ANSI recommande aux fabricants de lampes de respecter une ellipse à quatre écarts de chromaticité. Cela signifie que, selon le point cible sur le diagramme de chromaticité CIE, les fabricants peuvent s’autoriser un éventail assez large de différences perceptibles.


Coefficient de température
Indique la diminution par degré Celsius de la tension de marche à vide ou de la puissance, et donc du taux de rendement d’une cellule ou d’un panneau PV, lorsque la température des cellules augmente. Comme les tailles de cellules solaires cristallines indiquées ci-dessus possèdent comparativement des coefficients de température négatifs élevés, il est recommandé d’assurer une aération arrière suffisante, en particulier pour les panneaux photovoltaïques.
Comparaison de puissance selon ErP
La directive de l'UE pour la lumière non directionnelle (ErP DIM I) nécessite un certain flux lumineux des lampes à LED pour faire une comparaison avec les lampes à incandescence.
Conditions normales d’essai (STC)
Conditions normales d’essai (STC = Standard Test Conditions) pour la détermination de la tension nominale (mesure de la courbe I-U) de panneaux PV : intensité de rayonnement 1 000 W/m² avec un rayonnement solaire vertical ; spectre de rayonnement correspondant à AM 1,5 ; température des cellules 25 °C.
Couplage au réseau
(Fonctionnement parallèle au réseau) Raccordement d’une installation photovoltaïque, par le biais d’un onduleur, au réseau du fournisseur d’électricité pour l’injection complète ou partielle de l’électricité produite par l’installation photovoltaïque. Les installations photovoltaïques couplées au réseau ne nécessitent aucun stockage d’énergie (cette fonction est pour ainsi dire assurée par le réseau d’alimentation électrique).
Courant alternatif (AC)
Courant, dont la polarité change constamment. Dans le réseau d’alimentation électrique allemand, le courant alternatif possède une fréquence de 50 Hz (Hertz) ; cela signifie qu’il prend 50 fois par seconde, en alternance, les valeurs positives puis négatives d’une demi-onde (idéalement) de forme sinusoïdale. Le courant alternatif ou la tension alternative est produit par des générateurs ou des onduleurs rotatifs.
Courant continu (DC)
Courant électrique sans changement de polarité, comme celui qui est p. ex. produit par des batteries ou des panneaux photovoltaïques.
Courant de court-circuit
(Abrév. ISC) Il s’agit du courant fourni par une cellule solaire ou un panneau, lorsque les deux bornes sont reliées sans aucune résistance additionnelle (court-circuit).
Courbe polaire
La représentation graphique de l'intensité lumineuse dans différentes directions. Si les deux courbes sont tracées, les distributions se trouvent dans deux plans verticaux. La valeur est indiquée en candela par 1000 lumens (cd/klm) et, en conséquence, doit être multipliée par le flux lumineux nominal de la ou des lampe(s) utilisée(s). Le graphe de courbe polaire indique également le rendement du luminaire.

D

DC

Abréviation pour Direct current > courant continu

Degré d’absorption

Indique la part de rayonnement incident captée par la surface de l’absorbeur et transformée en chaleur.

Diode bypass

Si une cellule solaire est partiellement ou entièrement à l’ombre, elle est traversée par une moindre quantité de courant.
En raison du montage en série dans le panneau, la cellule à l’ombre subit une surchauffe qui peut entraîner sa destruction. Les diodes bypass servent à protéger les cellules à l’ombre. Un panneau solaire dispose d’une à trois diodes bypass, en fonction de son nombre de cellules.

Dissipateur thermique
Dispositif utilisé pour conduire la chaleur loin des sources LED et la se dissiper dans l'air environnant. Le plus efficacement un LED est refroidi, le plus il est efficace, il a un rendement lumineux élevé et une longue durée de vie. Les matériaux ayant d'excellentes propriétés thermiques et des géométries d'ailettes de refroidissement optimisées sont prévus dans les lampes et luminaires Havells-Sylvania pour offrir le maximum de performance.

Durée de vie
Les lampes à LED peuvent avoir des vies très longues, mais leur rendement lumineux diminue à mesure qu'elles vieillissent. Elles peuvent continuer à fonctionner jusqu'à ce qu'elles émettent moins de 10 % de leur flux lumineux initial, mais avec si peu de lumière restant, elles seraient pratiquement inutiles. Sylvania définit la durée de vie de ses lampes à LED de la même manière que pour d'autres lampes : c'est à dire les heures de fonctionnement jusqu'à ce que le flux lumineux ait diminué à 70 % de la valeur initiale, ou lorsque 50 % d'un groupe de lampes devra être changé - en fonction. La Commission Electrotechnique Internationale (CEI) est en train de préparer une norme internationale fondée sur des valeurs seuils similaires.

 

E

Éblouissement
L'éblouissement est l'inconfort causé par des éclairages élevés dans le champ de vision.

Éclairage
Cette définition détermine la quantité de lumière qui couvre une surface. Si Ø est le flux lumineux et S est la zone d'une surface donnée, alors l'éclairage E est déterminé par E=Ø/S. L'unité d'éclairage dans le système SI est lx et dans le système pied-livre, il s'agit de lumen par pied carré. Un lx est l'éclairage d'une zone de 1 m² de surface uniformément éclairée par 1 lm de flux lumineux.

Electricité

L’intensité de la quantité de charge traversant un conducteur (p. ex. sous forme d’électrons à travers un câble en cuivre) est appelé courant électrique. L’unité de mesure du courant électrique est l’ampère (abrév. A).

Energie secondaire

Energie obtenue par la conversion de l’énergie primaire, p. ex. le charbon transformé en coke ou en briquettes, le pétrole transformé en essence, en diesel ou en fioul.

Energie solaire

Au sens étroit, il s’agit de l’énergie émise par le soleil et qui atteint la Terre sous forme de photons.

Energie primaire

Energie produite à partir d’une source naturelle sous forme de pétrole, charbon, gaz naturel, force hydraulique, rayonnement solaire, etc. Il est possible d’installer certaines sources énergétiques primaires directement chez le consommateur final. Mais dans la majorité des cas, l’énergie primaire est d’abord convertie en énergie secondaire.

 

F

Facteur d'utilisation
Le rapport du flux lumineux que la surface de référence reçoit aux flux lumineux total des lampes d'installation. Ceci est influencé par la forme de la pièce et du luminaire sélectionné et est exprimé sous la forme de tables UF.

Facteur en lumens du ballast BLF (%)
Fait référence au rapport du rendement lumineux de la lampe en fonctionnement de secours par rapport au rendement lumineux nominal.

Fluide caloporteur

Liquide présent dans le circuit des capteurs d’une installation solaire, qui véhicule la chaleur du capteur au ballon de stockage. Le fluide caloporteur est en général composé d’un mélange d’eau et de glycol, pour assurer une protection antigel.

Flux lumineux (lm)
Le rendement lumineux total d'une source de lumière mesuré en lumens.
Fraction de flux descendante (DFF)
Le facteur de LOR total, qui est descendant, prenant l'ULOR et le DLOR combinés en tant que 100 %. En utilisant Cassini comme exemple, le DLOR est de 37 % et l'ULOR est de 15 %, la combinaison totale est de 52 %. Si c'est utilisé comme LOR à 100 %, 72 % est descendant (37 % divisé par 53 %).

Fréquence de commutation
Les lampes à LED ne peuvent pas être allumées et éteintes indéfiniment, mais sont estimées tolérer 60.000 commutations ou plus.

G

Générateur

Le terme de générateur ou de générateur solaire désigne l’ensemble des panneaux PV raccordés les uns aux autres.

Générateur photovoltaïque

Les panneaux individuels sont d’abord raccordés en série pour former des rangées ; celles-ci sont ensuite câblées parallèlement au générateur PV, afin de générer des tensions et des courants suffisamment élevés pour permettre p. ex. l’alimentation du réseau électrique public au moyen d’un onduleur.

 

I

Inclinaison du toit

L’inclinaison du toit désigne l’angle d’un toit par rapport à l’horizontale. Des inclinaisons de 20° à 50° permettent une intégration harmonieuse de l’installation PV. Des systèmes de montage adaptés permettent de positionner correctement les panneaux photovoltaïques, même quand l’inclinaison du toit est défavorable.

Indice de rendu des couleurs (IRC)
L’indice de rendu de couleur est la capacité d’une source de lumière à restituer les différentes couleurs du spectre visible sans en modifier les teintes. Le tableau ci-contre illustre la manière dont nous pouvons déterminer avec exactitude la couleur d’un objet selon les propriétés de rendu de couleur d’une source lumineuse. Plus l'indice de rendu de couleur est élevé (sur une échelle de 0 à 100), meilleure sera la perception des nuances, ce qui est un atout essentiel lors de l'éclairage de produits luxueux ou d'oeuvres d'art.

L'indice de rendu des couleurs (IRC) est une méthode qui permet de définir la capacité d'une source lumineuse à restituer huit couleurs normalisées par rapport à une source lumineuse de référence. Selon l’indice Ra (8), le décalage de perception des huit couleurs de référence est mesuré en tant que pourcentage, puis une moyenne est calculée afin d’obtenir une valeur. Il est cependant couramment admis, qu'en raison de la distribution de puissance spectrale des LED, qu'au lieu d'utiliser la norme Ra8, il est important d'inclure 7 couleurs supplémentaires qui incluent le rouge, le jaune, le bleu et le vert et d'utiliser la norme Ra14 pour garantir de meilleurs résultats.

Indice K de pièce
Un indice relatif aux dimensions d'une pièce influençant la quantité de lumière émise depuis le luminaire vers la surface de travail.

http://www.havells-sylvania.com/media/cache/content_standard/7571a0c6513a397805b0c33943688426c603b56a.png

où : a = longueur de la pièce

b = largeur de la pièce

h = hauteur entre le luminaire et la surface de travail

Intensité lumineuse (cd)
La puissance d'une source ou d'une surface illuminée permettant d'émettre une lumière dans une direction spécifique en candela.

 

K

Kilowatt crête

(Abrév. kWc) Unité de mesure de la puissance d’une installation PV (1 kWc = 1 000 Wc).

Kilowatt-heure

(Abrév. kWh) Unité de mesure de l’énergie produite (1 kWh = 1 000 Wh).

 

L

LED (Light Emitting Diode)
Un composant électronique semi-conducteur qui émet de la lumière quand un courant électrique passe à travers lui. La couleur de la lumière émise dépend du dopage chimique du matériau semi-conducteur.

Lentille
Composant optique ayant deux surfaces de réfraction, dont l'une au moins est soit convexe soit concave. Dans les lampes à LED, la fonction d'une lentille est de concentrer ou disperser les rayons lumineux pour atteindre l'angle de faisceau souhaité ou le modèle de distribution de la lumière.

Lumen (lm)
Unité d'un flux lumineux utilisée pour décrire une quantité de lumière émise par une source ou reçue par une surface.

Lumière
Le rayonnement léger électromagnétique avec une longueur d'ondes entre 380-780nm. La lumière infrarouge a une longueur d'onde inférieure à 380nm alors que la lumière infrarouge est supérieure à 720nm.

Lux (lux)
L'unité d'éclairage, égale à un lumen par mètre carré (lm/m2).

M

Maintenance en lumens
Maintien nominal du flux lumineux (Lxx) : Le temps de fonctionnement écoulé après lequel la source de lumière LED sera le pourcentage, xx, de son rendement lumineux initial.

• L80 = Durée en heure avant que le flux lumineux ne descende sous les 80 % de sa valeur initiale

• L70 = Durée en heure avant que le flux lumineux ne descende sous les 70 % de sa valeur initiale

Pour les lampes et luminaires à LED, la maintenance en lumens est souvent représentée sous forme de courbes indiquant la luminosité en lumens en fonction du temps et selon différentes conditions de fonctionnement, comme le courant d’attaque et la température de jonction.

 

Maximum Power Point

(Abrév. MPP) Terme anglais pour point de puissance maximale. Il s’agit du point de travail de la courbe I-U d’une cellule ou d’un panneau solaire, au niveau duquel il est possible de prélever la puissance maximale. Une recherche MPP permet de déterminer et de régler ce point quel que soit l’état de service.

Montage indépendant sur support au sol

Le montage indépendant sur support au sol désigne le montage d’une installation PV directement sur le sol, p. ex. dans un champ.

Montage intégré en toiture

Dans le cas du montage intégré en toiture, les panneaux sont intégrés à la couverture du toit. La couverture en place sur le toit doit alors être démontée ou, dans le cas des bâtiments neufs en cours de construction, la surface destinée aux panneaux doit rester découverte lors des travaux de couverture du toit.

Montage sur façade

Désigne une installation PV montée sur la façade d’un bâtiment ou encastrée dans celle-ci.

Montage sur toiture

Dans le cas du montage sur toiture, les panneaux PV sont installés parallèlement à la couverture du toit à l’aide de systèmes de montage spéciaux.

Montage sur toiture terrasse

Les panneaux PV installés sur un toit terrasse doivent être inclinés à 30° à l’aide d’une sous-construction pour garantir le rendement énergétique optimal.

 

N

Niveau de lumière
L'incidence du flux de lumière sur une surface par unité de zone, mesurée en lux. Il existe une différence entre le niveau d'éclairage vertical et horizontal.


O

Ombres portées

L’ombre jetée par des arbres, bâtiments ou antennes sur le toit, est nuisible à toute installation PV. Car les cellules photovoltaïques sont montées en série et toute cellule à l’ombre perturbe le bon cours du flux énergétique et affecte ainsi la performance de l’installation.

Onduleur

Convertit le courant continu fourni par les panneaux photovoltaïques en courant alternatif compatible au réseau. Une régulation MPP permet à l’onduleur de prélever du générateur photovoltaïque la puissance au point de puissance maximale (Maximum Power Point) de la courbe I-U.

Orientation d’une installation PV

Pour que l’orientation d’une installation PV soit optimale, ses panneaux doivent être orientés vers le sud et inclinés à 30°.

 

P

Panneau photovoltaïque

Câblage électrique de plusieurs cellules photovoltaïques logés dans une enveloppe de protection contre les intempéries et les influences environnementales, avec isolation électrique. Un panneau constitue l’unité de base d’une installation photovoltaïque.

Performance cone
Présente si le luminaire émet un faisceau étroit ou large de lumière et indique le niveau d'éclairage mesuré au centre du faisceau. La diamètre et l'angle du faisceau indique où la moitié de l'éclairage est mesuré en rapport avec le centre du faisceau. Cela donne un guide approximatif de la taille des faisceaux plus étroits que 40°.

Pertes par réflexion

Rayonnement réfléchi par la surface d’un capteur ou d’un panneau solaire, ou encore par la surface d’une cellule solaire, et qui ne peut donc plus contribuer à la production d’électricité ou de chaleur.

Photovoltaïque

(Abrév. PV) C’est la technologie permettant de convertir l’énergie solaire (photons) en énergie électrique par l’intermédiaire de cellules solaires.

Pilotes
Dispositifs électroniques qui transforment la tension d'alimentation élevée en une tension constante inférieure de courant pour faire fonctionner les LED. Un pilote électronique miniature est contenu à l'intérieur de la base de chaque lampe à LED Sylvania.

Principe photovoltaïque

Décrit la création d’une tension électrique dans un semi-conducteur, lorsque les porteurs de charge sont excités par le rayonnement lumineux (photons) (effet photo interne). Si l’on extrait les porteurs de charge, il devient alors possible de produire de l’énergie électrique sous forme de courant.

Protection contre la foudre

En règle générale, une installation PV n’augmente pas le risque de foudre. Pour des raisons de sécurité et pour prévenir des dommages, les installations PV sont quand même montées dans le respect des normes de protection contre la foudre.

Puissance

L’énergie consommée ou mise à disposition par unité de temps. L’unité de mesure de la puissance est le Watt (W) ou le kilowatt (kW).
1 kW = 1 000 W = 1 000 J/s.

Puissance nominale

Puissance maximale fournie d’une cellule ou d’un panneau photovoltaïque. La puissance nominale est définie comme la puissance crête au point de puissance maximale (Maximum Power Point) dans des conditions normales d’essai et est indiquée en Watt crête (abrév. Wc).

 

R

Rangée

Montage en rangée de plusieurs panneaux PV.

Rapport de l'espacement à la hauteur (SHR)
Utilisé pour déterminer la distance maximale entre les luminaires. La rapport de la distance entre les luminaires adjacents à la distance entre le plan du luminaire et la plan de travail horizontal.

 

Rayonnement diffus

Le rayonnement solaire capté par la surface terrestre se divise en rayonnement direct et en rayonnement diffus. Le rayonnement diffus concerne tout le rayonnement, dont la trajectoire entre le soleil et le point d’observation n’est pas géométriquement rectiligne, et qui est dispersé ou réfléchi par des composants de l’atmosphère.

Rayonnement direct

Rayonnement, dont le parcours entre le soleil et la surface terrestre est direct. Au rayonnement direct s’ajoute le rayonnement diffus.

Rayonnement global

Somme du rayonnement direct et du rayonnement diffus sur une surface de réception horizontale. L’atmosphère terrestre diminue la puissance du rayonnement solaire extraterrestre (constante solaire) par des phénomènes d’absorption, de réflexion et de dispersion, de sorte que l’intensité du rayonnement sur la surface terrestre est réduite à env. 1 000 W/m² sous nos latitudes (en été, par ciel dégagé, en milieu de journée). La quantité d’énergie solaire varie en fonction des conditions météorologiques et des lois astronomiques (qui déterminent entre autres le déroulement des saisons).
La somme annuelle moyenne du rayonnement global sur une surface de réception horizontale s’élève dans la région de Hanovre p. ex. à env. 1 000 kWh/(m²*a). Cela correspond au contenu énergétique de 100 litres de fioul ou de 100 m³ de gaz.

Rayonnement infrarouge (IR)
Comprend des ondes électromagnétiques dans la gamme spectrale comprise entre la lumière visible et les micro-ondes, qui produisent un effet de réchauffement lorsqu'il est absorbé par les matériaux. Toutes les lampes et luminaires produisent un rayonnement infrarouge, mais la quantité émise par les LED est beaucoup plus faible que les autres technologies, ce qui les rend idéales pour la réduction de la charge de climatisation, ainsi que pour l'éclairage des produits sensibles à la chaleur.

Rayonnement Ultra Violet (UV)
Comprend des ondes électromagnétiques dans la gamme spectrale entre la lumière visible et les rayons X, qui sont invisibles à l'oeil humain, mais essentielles à la vie (fournies par la lumière naturelle). De petites quantités d'UV sont émises par de nombreuses sources lumineuses (par exemple halogène et à décharge) et qui causeront avec le temps la décoloration des objets colorés étant éclairé. Les lampes et luminaires Havells-Sylvania n'émettent pas de rayonnement ultraviolet.

Recyclage
Les lampes et luminaires Havells-Sylvania sont extrêmement durables et ne contiennent pas de mercure, de plomb ou d'autres métaux toxiques. Cependant, parce que leurs pilotes contiennent des composants électroniques, elles doivent être éliminées comme des déchets d'équipements électriques et électroniques en fin de vie.

Réflecteur
Composant optique ayant une surface de miroir, qui capte les rayons lumineux provenant de la source et les fait réfléchir sous un angle particulier. Bien que le plus souvent utilisé dans les lampes à incandescence et halogènes, certaines lampes à LED Sylvania utilisent des réflecteurs pour contrôler leur lumière au lieu d'une lentille.

Rendement du circuit de capteur

Désigne la quantité de chaleur provenant du circuit de capteur (circuit solaire) et acheminée vers le ballon de stockage solaire. Une indication du rendement spécifique du circuit de capteur est généralement fournie. Dans le cas d’une installation à capteur plan, un rendement annuel du circuit de capteur de plus de 400 kWh/(m²*a) représente un bon résultat ; d’excellents résultats sont obtenus avec les installations de grande taille, puisqu’ils dépassent les 500 kWh/(m²*a).

Rendement du luminaire
Dans quelle mesure un luminaire utilise le flux lumineux de la ou des lampes utilisées. Ce rapport est calculé en divisant le nombre total de lumens du luminaire par la puissance totale du circuit.

Rendement lumineux (lm/w)
Indique avec quel rendement une source de lumière convertit une énergie électrique en lumière.

Rendement solaire

Indique la chaleur solaire utilisable. Il s’agit de la chaleur qui, après déduction de toutes les pertes thermiques de l’installation solaire thermique, peut être utilisée comme chaleur disponible dans le ballon de stockage.

Revêtement antireflet

Une couche transparente sur la surface des cellules photovoltaïques sert à réduire les pertes par réflexion. Ce revêtement spécial laisse passer une plus grande quantité de lumière dans la cellule, dont la surface en silicium réfléchirait sinon 30 % de la lumière solaire.

Revêtement sélectif

Revêtement spécial de l’absorbeur d’un capteur solaire, qui absorbe presque entièrement le rayonnement solaire incident (ondes courtes) auquel il est exposé et réduit simultanément les pertes de rayonnement qui augmentent avec la température et qui sont causées par la réflexion (émission) du rayonnement thermique (ondes longues).

Régulateur de charge

Est branché comme élément de liaison entre le générateur photovoltaïque et l’accumulateur dans les systèmes en îlotage. Il régule et surveille le processus de chargement. Ses autres fonctions comprennent entre autres la protection contre une décharge profonde de l’accumulateur.

Régulation de la différence de température

Commande le transport de la chaleur du capteur solaire au ballon de stockage par activation et désactivation de la pompe du capteur. Le signal de commande est la différence de température à la sortie du capteur et dans la partie inférieure du ballon de stockage.

Rémunération pour l’énergie produite

Rémunération pour l’électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables et injectée sur le réseau électrique public.

 

S

Silicium

Elément chimique qui établit quatre liaisons avec les atomes voisins, formant ainsi des cristaux durs et cassants, caractérisés par une structure en diamant stable. Après l’oxygène, le silicium est le deuxième composant principal de l’écorce terrestre, où il n’existe cependant que sous forme de dioxyde de silicium SiO2 (quartz, sable). Le silicium est le semi-conducteur le plus important à ce jour pour les secteurs industriels de l’électronique et du photovoltaïque. Le dioxyde de silicium est une matière première qui peut être usinée sous forme de silicium monocristallin, polycristallin ou amorphe.

Silicium amorphe

(abrév. a-Si) Les atomes sont répartis de manière irrégulière dans un matériau amorphe (amorphe : mot d’origine grecque signifiant informe). En raison de la capacité d’absorption élevée du silicium amorphe, des couches de quelques µm d’épaisseur suffisent pour constituer une cellule photovoltaïque à partir de ce matériau = technologie des couches minces.

Silicium monocristallin

Désignation du silicium disponible sous forme de monocristaux.

Silicium multicristallin

Désignation du silicium polycristallin, composé de multicristaux.

Silicium polycristallin

Silicium composé de petits cristaux assemblés les uns aux autres, dont la taille peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Le procédé de coulée en lingotières est un procédé de fabrication commun du silicium polycristallin.

Solaire thermique

Utilisation de l’énergie solaire pour la production directe de chaleur. Le convertisseur d’énergie mis en œuvre ici est appelé capteur solaire.

String

Terme désignant plusieurs cellules solaires montées en série à l’intérieur d’un panneau photovoltaïque.

Surface d'entrée

Surface en verre d’un capteur solaire, à travers laquelle le rayonnement solaire peut pénétrer dans le capteur. La surface d’entrée est la grandeur de référence pour le taux de rendement du capteur, selon les termes de la norme DIN 4757 ou de la norme EN 12975.

Système en îlotage

Système photovoltaïque autonome exploité pour alimenter des consommateurs dans des régions isolées (n’ayant pas accès au réseau électrique public), p. ex. dans les montagnes ou dans les régions rurales.

Système suiveur

Le panneau d’une installation PV est mu au cours de la journée par un système suiveur, ce qui lui permet ainsi de suivre la course du soleil. Le rendement énergétique de l’installation peut ainsi être augmenté de 30 %.

 

T

Taux de rendement

Le taux de rendement indique le rapport entre deux mesures de puissance au niveau d’un système – la puissance de sortie par rapport à la puissance d’entrée. Le taux de rendement est une valeur momentanée, qui dépend des conditions de service du système au moment considéré. Le taux de rendement d’une cellule ou d’un panneau photovoltaïque est défini comme le rapport entre la puissance électrique disponible et la puissance du rayonnement capté. Comme le taux de rendement dépend de la surface, il faut tenir compte pour son calcul du type de surface considéré, p. ex. la surface totale du panneau ou seulement la surface active des cellules à l’intérieur du panneau.
Le taux de rendement d’un capteur solaire est défini comme le rapport entre la puissance thermique du capteur (output) et l’intensité de rayonnement au niveau du capteur (input). Le taux de rendement du capteur ou du panneau solaire n’est que l’un des nombreux facteurs qui influencent l’efficacité d’une installation solaire.

Taux de rendement lumineux (LOR)
Le taux de rendement lumineux du luminaire par rapport au rendement lumineux de la lampe. Le rendement du luminaire.

Taux d'uniformité de l'éclairage
Indique le degré d'égalisation de la lumière sur la surface de travail et apparaît comme un rapport du niveau d'éclairage minimal au niveau moyen sur une surface. Plus le nombre est faible, plus la lumière est dérangeante.

TCO (Coût total de propriété)
Le TCO inclut tous les coûts sur toute la durée de vie d'une lampe ou sur une durée de fonctionnement particulière. Il couvre les coûts d'approvisionnement, les coûts de consommation d'électricité, les coûts de remplacement de la lampe et peut même intégrer une réduction de la charge de climatisation nécessaire. Les LED sont actuellement plus chers à l'achat que les lampes basées sur d'autres technologies, mais leur consommation d'énergie minimale résulte en un retour sur investissement rapide lors du remplacement des lampes à incandescence et halogènes.

Technologie des couches minces

Terme qui désigne la technologie de fabrication de cellules photovoltaïques à couches minces, appliquées directement sur un matériau de support peu coûteux (verre, film métallique, film plastique). Les avantages de la technologie des couches minces sont les économies de matériaux et d’énergie réalisées lors de la fabrication industrielle, le dopage simple et la possibilité de produire des cellules solaires de grande surface, avec un raccordement en série intégré.

Température de couleur
La température de couleur est une caractéristique de la lumière visible qui joue un rôle essentiel dans les applications d’éclairage. La température de couleur d’une source lumineuse correspond à la température d’un corps noir théorique qui aurait un spectre d’émission similaire à la couleur considérée. La température de couleur s’exprime en degrés Kelvin (K), l’unité de mesure de la température absolue.

Toutefois, si culturellement on associe la couleur rouge au chaud et la couleur bleue au froid, la température de couleur varie à l’opposé. Sur un spectre de corps noir, la température du bleu est plus élevée que celle du rouge. Par exemple, la flamme rouge orangée d’une bougie présente une température en degrés Kelvin faible. Par conséquent, des températures de couleur plus élevées (5 000 K ou plus) correspondent à des couleurs froides (blanc bleuté) et des températures de couleur plus basses (entre 2 700 et 3 000 K) correspondent à des couleurs chaudes (jaune pâle à rouge).             

                                     

Le lieu du corps noir montre les chromaticités des sources de lumière du corps noir de différentes températures de couleur ainsi que les courbes de la température de couleur corrélée dans le diagramme de chromaticité CIE.

Température de couleur corrélée (CCT)
Une lampe à incandescence présente un spectre très proche de celui d’un corps noir, car sa température de couleur correspond à peu près à la température du filament. Cependant, de nombreuses sources lumineuses, tels que les tubes fluorescents ou les lampes à décharge, n’émettent pas de lumière par rayonnement thermique, d’où l’impossibilité d’appliquer le spectre du corps noir. Pour ce type de sources lumineuses, on parle plutôt de température de couleur corrélée (CCT). La température de couleur corrélée est la température de couleur d'un corps noir (Planck) qui correspond le mieux à la couleur de la lumière émise par la lampe.

                                                            

Température de jonction (Tj)
La température de la jonction de la puce LED à l'intérieur de la lampe LED. Mesurer mécaniquement la température du semi-conducteur s’avère difficile et peut conduire à des erreurs. Il est donc recommandé de calculer la valeur Tj à l’aide des données du fabricant via des mesures de la température au point de soudure (Tsp).

Tension

Différence potentielle entre deux points, p. ex. entre les deux pôles d’une batterie. La tension (U) est à l’origine du courant électrique (I) ; selon la loi d’Ohm (U = R * I), ces deux grandeurs sont reliées entre elles par la résistance (R) d’un conducteur. L’unité de mesure de la tension électrique est le Volt (abrév. V).

Tension à vide

(Abrév. UL) Tension électrique d’une cellule ou d’un panneau solaire, lorsque les deux pôles ne sont pas reliés l’un à l’autre, c’est-à-dire qu’aucun courant ne circule entre eux.

Transformateur
Appareil utilisé pour réduire la tension du secteur sur une tension plus faible. Une distinction est faite entre les transformateurs classiques (magnétiques) et les transformateurs électroniques. Les LED Sylvania basse tension fonctionnent avec tous les transformateurs magnétiques et les détails de compatibilité avec transformateurs électroniques sont disponibles dans les fiches techniques.

 

V

Variation
La gamme Sylvania de lampes comprend des lampes LED à variateur. Les variateurs les plus classiques ont été conçus pour les lampes à incandescence et sont donc prévus pour des charges minimales plus élevées (W) que ce que les lampes LED consomment. Il peut donc y avoir certaines restrictions en termes de fonctionnalité des variateurs avec certains LED - mais quand plus d'une lampe est utilisée pour augmenter la charge totale, la variation devient plus facile.

Volts
L'unité SI dérivée de la pression électrique (symbole V). Les lampes à LED basse tension (12V ) fonctionnent avec des transformateurs. Les lampes à LED haute tension peuvent être utilisées directement sur l'alimentation secteur (220-240 V).

 

W

Wafers

Désignation d’une mince couche en matériau semi-conducteur (p. ex. le silicium). Les wafers sont utilisés comme matériau de base dans la fabrication de puces d’ordinateurs et de cellules photovoltaïques cristallines. En général, les couches cristallines sont sciées dans des blocs de matériau semi-conducteur, selon une épaisseur de 0,2 à 0,3 millimètres.

Watt
Watt est l'unité SI de puissance et a été utilisé pour les lampes à incandescence comme une indication de leur rendement lumineux. Comme les lampes modernes à économie d'énergie et lampes LED consomment beaucoup moins d'énergie pour atteindre la même luminosité, néanmoins, la puissance n'est plus aussi significative. La valeur lumen est maintenant utilisé à la place.

Watt crête

(Abrév. Wc) Unité de mesure de la puissance (puissance nominale) des cellules et des panneaux photovoltaïques. Les prix des panneaux sont habituellement indiqués en euro/Wc pour permettre la comparaison.